28 mai 2022
Compagnie à domicile

Compagnie à domicile : comment s’y prendre avec les séniors ?

Vieillir paisiblement est le droit de tout un chacun. Et pourtant, l’avancement en âge s’accompagne souvent de problèmes de santé qui sont parfois handicapants pour effectuer les tâches quotidiennes. La perte de la mobilité, de l’autonomie, de l’ouïe ou des difficultés du langage, les maladies neurodégénératives, l’isolement, la dépression…

Ce sont autant de problèmes que les personnes âgées peuvent rencontrer. Et très fréquemment, leurs proches sont obligés de chambouler leur vie pour s’occuper d’eux. Ce qui, au final, génère des frustrations aboutissant à des conflits. Inutile pourtant d’en arriver là. Vous pouvez engager une aide à domicile pour les séniors. Voici nos conseils pour trouver la bonne compagnie à domicile.

Quel type d’aide rechercher pour un sénior ?

La dame de compagnie est une intervenante adaptée pour sortir une personne âgée de la solitude, de l’isolement et de la dépression. C’est une personne attentionnée et qualifiée, mais aussi bienveillante de nature qui a pour mission de tenir compagnie aux séniors. Contrairement aux auxiliaires de vie à domicile, la personne accompagnante ne propose que sa présence et sa disponibilité aux personnes âgées. En effet, elle ne prend pas part aux tâches de la vie quotidienne comme le ménage, la préparation du repas, l’aide au lever et/ou coucher, la toilette, les courses, etc.

La compagnie à domicile est un service de plus en plus prisé. L’intervenant se charge de tenir la conversation aux personnes âgées afin qu’elles ne se sentent pas seules. Pour éviter à vos proches âgés l’isolement et la solitude, vous pouvez engager une compagne à domicile.

Quand faut-il engager une compagnie à domicile ?

Une compagne à domicile peut être engagée à n’importe quel moment. Si vous êtes une personne active et que vous avez un parent âgé, seul à la maison, vous pouvez recruter une dame de compagnie. Si vous partez en voyage alors que vous ne pouvez pas amener vos proches âgés, vous pouvez aussi solliciter les services d’une tierce personne. Ou encore, si vous estimez que vos centres d’intérêt avec vos proches ne sont pas les mêmes, si vous ne savez pas comment les aborder ou les comprendre, les dames de compagnie peuvent vous être d’un grand secours. Pourquoi donc ?

Dame de compagnie : une personne formée pour assurer ses missions

Les dames de compagnie sont des personnes très compétentes dans leur domaine. Elles suivent des formations strictes pour être de bonnes compagnies pour les personnes âgées. Elles peuvent intervenir sur des sujets divers et variés, débattre de certains faits, partager leurs expériences, etc. Elles apprennent à tenir une conversation constructive et bénéfique au moral des séniors. On leur enseigne également la manière de se comporter avec eux, de les comprendre et comment discerner leurs attentes et besoins. Les dames de compagnie s’intéressent aussi aux divertissements et autres jeux pouvant intéresser les personnes âgées.

Le but de ces formations et apprentissages est de tisser avec ces personnes âgées un lien social dans leur environnement habituel. Que la personne dont les dames de compagnie ont la charge ne se sente jamais exclue à cause de son âge. Qu’elle ait toujours l’impression de continuer à vivre en étant utile à autrui. Et surtout, qu’elle ne se sente jamais seule, car elle ne voit pas en permanence les membres de sa famille, ou qu’elle soit loin de ses amis (es).

Dame de compagnie : une personne naturellement faite pour son travail

Les dames de compagnie n’ont pas spécialement de problèmes à accompagner les séniors. Naturellement ou avec un peu de formations, ce sont des personnes altruistes et empathiques. Elles doivent notamment avoir une bonne culture générale, un sens du soin et du relationnel, être agréables et polies pour pouvoir tenir compagnie aux personnes âgées. Tout en sachant que ces dernières peuvent parfois devenir capricieuses.

S’il est nécessaire d’effectuer d’autres tâches d’assistance comme les soins médicaux, ou les tâches du quotidien, mieux vaut engager un auxiliaire de vie à domicile ou un autre intervenant d’aides à domicile.

Si vous avez un proche âgé qui fait le choix de rester chez lui plutôt que d’aller dans une maison de retraite ou EHPAD, vous savez maintenant comment vous y prendre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.